Hôtel de VIlle de Metz : même à distance, les échanges démocratiques doivent reprendre
Hôtel de VIlle de Metz : même à distance, les échanges démocratiques doivent reprendre

Françoise GROLET a écrit au maire de Metz pour lui demander la reprise des échanges démocratiques, pour l’intérêt de notre ville. La crise sanitaire due au Covid19 a suspendu le processus électoral, mais l’information et la participation des élus sont d’autant plus indispensables que la situation est grave.

Monsieur le Maire,

Depuis le début du confinement, la municipalité de Metz a adressé aux élus UN seul mail, le 6 Avril. Ce message contenait une analyse des décisions gouvernementales sur la continuité des services publics. Pendant la crise, le maire se voit confier des pouvoirs élargis, normalement réservés au conseil municipal, sous réserve d’informer les élus municipaux de ses décisions. 

A Metz, toujours rien. Est-il normal que les élus municipaux doivent aller à la pêche aux informations dans les médias pour connaître les décisions du maire et de ses adjoints ?

Il y a 3 semaines déjà, le 7 avril, j’ai demandé la reprise du fonctionnement démocratique, par visioconférence. (Communiqué à lire en cliquant ici : réaction aux mesures et demi-mesures du maire de Metz). La Ville de Metz serait-elle incapable de faire comme Metz Métropole qui au même moment réunissait les maires et informait tous les élus, et comme le Conseil régional qui tenait une session de commissions et de votes ? 

La mise entre parenthèses des échanges démocratiques à Metz est d’autant plus néfaste quand il s’agit d’enjeux ultra-prioritaires. Sauvegarder la santé et l’emploi des Messins nécessite de faire contribuer TOUTES les énergies, afin d’apporter à notre ville les solutions les plus efficaces face à une crise qui démontre les failles de l’ancien système.  

Je vous prie de croire, Monsieur le Maire, à l’expression de mes sentiments distingués.

Françoise GROLET – Élue de la Ville de Metz et de Metz-Métropole – Conseillère régionale du Grand Est